Comment soigner les hémorroïdes grâce à une meilleure position aux toilettes ?

Tout le monde a des hémorroïdes, les problèmes arrivent lors des crises hémorroïdaires. Ces crises douloureuses touchent 30% de la population de manière récurrente et près de 1 adulte sur 2 avoue en avoir déjà souffert au moins 1 fois.

Alors en cas de crise, que peut-on faire pour les soulager ? Ne peut-on pas réduire le risque d’avoir une crise ?

Une solution simple et naturelle est de retrouver la position physiologique aux toilettes, bien meilleure pour la santé ! C'est un remède naturel qui soulage rapidement.

La Boutique des WC vous propose des Marche Pieds Physiologiques validés par des professionnels de santé.

Découvrez dans cet article les explications éclairées d'Alix Lagrange, ostéopathe D.O, spécialisée en pédiatrie et périnatalité.

Alix Lagrange Ostéopathe D.O Saint-Thibault-des-Vignes

Les hémorroïdes, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de dilatations veineuses situées autour et dans l’anus et le rectum. Ces dilatations sont présentes chez tout le monde et ne sont pas douloureuses en temps « normal ».

Les douleurs apparaissent, lorsque les hémorroïdes se dilatent c’est-à-dire gonflent.

 

Pourquoi cette dilatation apparaît-elle ? Quels en sont les facteurs favorisants ?

La crise hémorroïdaire peut avoir plusieurs origines :

- La constipation
- La grossesse et l’accouchement
- La sédentarité
- Certains sports : cyclisme, équitation…

      Le point commun de ces facteurs déclenchant est la pression exercée sur le périnée et la zone anale.

       

      Quels sont les symptômes de la crise hémorroïdaire ?

      Il existe 3 signes principaux de la crise :

      - Les saignements ou rectorragies
      - La perception d’une boule dans l’anus
      - La douleur anale ou les démangeaisons

           

          Comment réduire le risque d’apparition de ces crises et comment les soulager naturellement ?

          remède naturel hémorroïdes

          Le 1er conseil est de réduire la poussée exercée sur le périnée et la zone anale. Évitez donc de pousser lorsque vous allez à la selle ! 

          Pour cela, il faut favoriser :

          Un bon transit :

          - Évitez donc les excès alimentaires
          - Augmentez l’apport de fibres et l’hydratation
          - Avoir une activité physique adaptée (les fameuses 30 minutes de marche quotidienne)

            Pendant la grossesse, la croissance de l’utérus va comprimer les veines situées dans le bassin et donc favoriser la crise hémorroïdaire. Les recommandations sont les mêmes d’un point de vue hygiéno-diététique.

            Réduire le temps passé aux toilettes :

            L’astuce pour réduire le risque de survenue de crise et qui soulagera aussi lors des crises est de faciliter l’expulsion des selles. Moins vous poussez et moins les veines vont se dilater. Pour cela, il vous suffit d’adopter la bonne position aux toilettes.

            Cette position physiologique est la position accroupie ! Ne vous inquiétez pas, nous ne vous parlons pas de vous mettre accroupie sur vos toilettes, cela serait dangereux…

            Le plus simple est donc de surélever les pieds grâce à un marche pied ! Lorsque vous relevez vos pieds, cela relâche le muscle pubo-rectal, ce qui permet un alignement du rectum et de l’anus et facilite donc l’expulsion.

            Découvrez nos tabourets physiologiques reconnus pour leur efficacité par de nombreux professionnels de santé.